Je veux faire des études de japonais ! Partie 3: l’ISUGA

Pour faire suite aux deux premières parties sur les études de japonais à l’Université puis à l’INALCO, aujourd’hui nous nous intéressons à l’Isuga !

Isuga
L’ISUGA – Institut Supérieur de Gestion Asie-Pacifique (au sein de l’Ecole de Management Bretagne Atlantique).

Il s’agit de la formation que j’ai suivie.
L’ISUGA est une école de commerce en 5 ans (accessible post-bac) dont le cursus, unique en France, est intégralement orienté sur l’Asie.
Après avoir passé le concours d’entrée, l’étudiant doit choisir parmi 3 spécialités de langues: Chinois, Coréen (depuis la rentrée 2012) ou Japonais.
La formation (intégralement dispensée en anglais, excepté pour les cours de langues) s’axe autour de 4 thèmes principaux:

1. Les cours de business traditionnels, dont le contenu est toujours orienté sur l’Asie. Vous ferez donc vos études de marché pour des entreprises asiatiques ou souhaitant s’implanter en Asie, vous étudierez le management inter-culturel ou encore la négociation avec des partenaires vietnamiens, indiens ou coréens. Ils ont pour but d’appréhender les différences socio-culturelles, qui sont bien souvent un frein aux échanges commerciaux Europe-Asie, et d’en faire une force.

2. Les cours de culture. Ils concernent l’ensemble des pays de la zone Asie (dont l’ASEAN). Au programme: Géopolitique, histoire, géographie et enjeux économiques actuels. Ils ont pour but de donner aux étudiants une connaissance approfondie de la zone, indispensable si l’on veut pouvoir y travailler.

3. Les cours de langue. A raison d’1h30 par jour, vous étudierez votre langue de spécialité en fonction de votre niveau. Pas de panique donc ! Que vous soyez totalement débutant ou de niveau confirmé, vous étudierez la langue en petits groupes, d’une douzaine d’élèves au maximum.

4. Les séjours à l’étrangers. Ils ont lieu tous les ans à l’exception de la 3ème année. Leur durée est de 3 à 4 mois, mais il est toutefois possible de partir pendant une année complète lors de la 2ème année.
Les destinations sont imposées seulement votre langue de spécialité (mais changent chaque année) pour les deux premières années. En 4ème et 5ème année ce sont les élèves qui choisissent ! Il est également possible la plupart du temps de partir en famille d’accueil, pour ceux qui le souhaitent.

Les professeurs sont, pour les cours de business et de culture, des professionnels la plupart devenus consultants. C’est une chance unique de pouvoir apprendre de professeurs ayant eu pour la plupart des carrières exceptionnelles.
Les professeurs de langues sont tous natifs de leur langue d’enseignement. En ayant pour certains une expérience de plusieurs dizaines d’années, leurs méthodes d’apprentissage ne sont plus à prouver et vous feront progresser de façon fulgurante.

Les diplômes:
La formation est diplômante chaque année à partir de la deuxième année: du Diplôme Universitaire en début de cursus, en passant par le Bachelor, pour finalement obtenir un MBA en Business International Europe-Asie la dernière année.
L’obtention du TOEIC est obligatoire en 4ème et 5ème années pour avoir son diplôme.

Les stages:
Pour être valides, ils doivent s’effectuer dans une filière du commerce international (en rapport avec l’Asie) ou à l’étranger. Pour les étudiants ne souhaitant pas partir à l’étranger en 1ère et 2ème années, il est possible d’effectuer un stage en entreprise à la place.
Les stages de 4ème et 5ème années sont obligatoires pour obtenir son diplôme.

Les tarifs:
Moins onéreuse que la plupart des écoles de commerce, les frais de scolarité de l’Isuga sont à pondérer avec les voyages à l’étranger.
De 3200€ les deux premières années jusqu’à 5900€ pour la 5ème année.
A cela il faut compter de 3000 à 6000€ pour les séjours à l’étranger (en fonction de la destination).

isuga logo 2

 

  • Pour qui ?

Tous ceux qui souhaitent bénéficier d’une double formation et obtenir une spécialisation supplémentaire en commerce international. Tous ceux qui souhaitent réussir dans la filière du commerce en Asie.
Ceux qui souhaitent associer connaissances linguistique, culturelle et commerciale de la zone.
Le cursus s’adresse principalement aux étudiants souhaitant s’expatrier.
Attention: l’école ne s’adresse pas aux étudiants souhaitant uniquement apprendre la langue, mais à ceux ayant un vrai goût pour le commerce international.

  • Pour quoi faire ?

Toutes les fonctions attenantes au commerce international: Entreprenariat, finance, marketing, management, import-export, relations internationales, achats, logistique, ressources humaines, supply-chain, etc.

L’Isuga, ses points forts et ses points faibles:

Les + :
– La formation est très complète et dispense beaucoup de matières différentes dont l’enseignement est intensif.
– Le cursus permet d’avoir une double formation spécialisante qui ne souffre pas de la crise.
– L’école est composée de gens vraiment passionnés.
– Les étudiants étrangers sont très nombreux (et ont, eux, une formation sur l’Europe) ce qui permet de rencontrer des gens de toutes cultures, pour la plupart très ouverts.
– Les séjours réguliers à l’étranger sont la chance exceptionnelle de pouvoir étudier la langue en immersion totale et de pouvoir progresser rapidement.
– Les diplômes délivrés sont très intéressants.
– Les débouchés sont très nombreux et la formation est un tremplin pour débuter sa carrière à l’étranger.
– La très bonne ambiance de l’école. ┗(^0^)┓

Les – :
– Le prix de la formation qui certes, reste raisonnable pour une école de commerce, mais auquel il faut ajouter le prix des séjours à l’étranger.
– La situation de l’école: à Quimper, dans le Finistère, ce qui vous obligera donc à déménager si vous n’êtes pas breton.
– Le concours d’entrée, qui reste un passage obligé pour quiconque veut intégrer une école de commerce.
– Le site internet (qui va cependant être complètement refondu pour la rentrée 2013 !)

Mon avis:
J’ai intégré cette école car c’est exactement la formation que je souhaitais suivre: Faire une école de commerce tout en ayant un apprentissage intensif de la langue et en ayant une vraie spécialisation.
Je ne regrette absolument pas ce choix qui me différencie des parcours traditionnels en école de commerce.
Si c’était à refaire je n’hésiterais pas une seconde !

Pour plus d’informations sur le cursus Isuga, je vous invite à suivre ce lien.

Je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour la quatrième partie de notre série sur les études de japonais ! ヾ(*⌒ヮ⌒*)ゞ

Cette entrée a été publiée dans Informations. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Je veux faire des études de japonais ! Partie 3: l’ISUGA

  1. Bonjour et merci pour vos commentaires sur cette ecole.
    Combien d’annees avez vous etudiez a l’isuga? de la premiere a la derniere annee?
    Je rentre en septembre 2013e en 3 eme annee, et termineraien 4eme annee seulement en esperant avoir une chance d’expatriation possible au japon.

  2. Anne-Sophie  |  12 août 2013 à 9 h 34 min

    Bonjour Denis,
    J’y suis entrée en 2ème année et ai continué jusqu’à la 5ème année, que je viens d’achever en mai !
    N’hésitez pas à me contacter pour toute question.