Les somen, les nouilles froides de l’été

L’un des meilleurs moyens de vaincre la chaleur pesante de Kyoto est de manger des somen, ces fines nouilles de blé que l’on mange froides (voire glacées), dans une soupe de dashi (bouillon de poisson), de ciboules hachées et de gingembre, qu’on appelle le mentsuyu.

46610683_624

Ce qu’il y a de super avec ce plat, en plus de son bon goût rafraichissant, c’est la manière de le manger. D’abord, après les avoir cuites, on verse les somen dans un grand bol d’eau avec des glaçons. Chaque convive prend un petit bol, le rempli de mentsuyu et ajoute à sa guise des accompagnements et une poignée de somen. Une fois les nouilles finies, on recommence l’opération, en ajoutant si besoin du bouillon, car l’eau des somen s’y dilue à chaque fois. Miam, c’est un régal!

147388752_624.v1370988815

Habituellement, les « somen party » s’accompagnent de toutes les autres éléments estivaux japonais comme les feux d’artifices, les katorisenko (anti-moustique), les bières ou encore les yukata (kimono d’été).

A Kyoto, certains restaurant ou temples à Kamaoka préparent des nagashi somen, qui consiste à faire glisser les somen sur de longs bambous inclinés et qu’il faut habilement attraper avec ses baguettes! C’est très ludique et toujours aussi délicieux.

5922817858_df4482c668_o

Regardez cette video de nagashi somen entre amis, ça donne envie n’est-ce pas? Et si vous passez à Kyoto durant l’été, ne ratez pas le restaurant Hirobun dans le village de Kibune, qui vous fera découvrir les merveilles des somen.

fv20110313a1a

Ce contenu a été publié dans Guide Kyoto, Recette. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.