Comment sont fabriquées vos boîtes à bento

IMG_7911

La grande majorité de nos fabricants de boîtes à bento se trouvent dans le département d’Ishikawa, au nord de Kyoto. Vous connaissez peut-être la préfecture, il s’agit de Kanazawa, que l’on surnomme la « Petite Kyoto » et qui mérite d’être visitée si vous passez au Japon.

Il y a quelques jours, j’ai rendu visite à l’un de ces fabricants, mais aussi eu la chance de prendre des photos de toute la chaîne de fabrication des boîtes à bento, en pensant à vous bien entendu ! Du moule qui sert à faire les boîtes en plastique « brut », aux artisans qui donnent de la couleur et des motifs à l’ensemble, tout est présenté, rien n’est à cacher !

Si nos boîtes se retrouvent aux 4 coins du globes (dans environ 80 pays jusqu’à présent !), la fabrication est quant à elle bien locale. Tout se fait en effet dans un rayon de 2 à 3 Km, en pleine campagne.

IMG_7892

Là bas, hormis les rizière et le commerce du bois, la grande activité, ce sont les boîtes à bento et autres produits de la table comme les bols (soupe miso) ou les baguettes.

Une production locale, dans un superbe environnement comme vous pouvez le voir.

Pour faire une boîte en plastique, il faut un moule. Et pour faire un moule, il faut ces machines imposantes qui « sculptent » la forme désirée. Voilà ce que cela donne :

IMG_7937

IMG_7930

IMG_7961Étape suivante, le fabrication des boîtes et autres éléments comme le couvercle ou les séparateurs par une presse.

Fonctionnement classique d’une presse : des petites billes de plastiques sont chauffées puis soufflées dans le moule pour former le boîte.

Tout se passe à quelques centaines de mètres du fabricant de moule. Et c’est ce Monsieur qui s’en occupe, depuis 15 ans.

IMG_7926Derrière lui, des couvercles de boîtes à bento sortent de la presse et sont déposés par un bras robotisé sur une table. Il y a 5 ou 6 presses qui fonctionnent ici, avec environ une dizaine de personnes.

La prochaine étape est plus cosmétique ! Les éléments en plastique sont désormais à colorer. Passage donc sous un pistolet à peinture (parfaitement compatible avec les aliments). Chaque pièce est examinée, vous ne trouverez pas de poussières venues s’accrocher sur la surface de la boîte (si cela arriverait, remplacement immédiat, bien entendu !).

IMG_7820Hop, un petit coup de blanc sur cette boîte, en attendant les motifs.

Pour les motifs, les choses sont plus techniques. Sur la plupart des boîtes, c’est la technique par sérigraphie (screen printing en anglais, peut être plus parlant) qui est utilisée. Les couleurs sont appliquées là où il faut grâce à des écrans perforés. Encore plus technique, lorsque les boîtes sont rondes, comme les têtes de nos Kokeshi Bento !

IMG_7843

Ici, l’artisan spécialisé dans la sérigraphie (et qui, comme vous pouvez le voir ci-dessus, s’amuse à réaliser des variations de Kokeshi Bento que l’on ne verra pas ailleurs) travaille pour plusieurs fabricants.

Lors de la visite, il s’agissait d’appliquer les petits points rouges sur les joues des Kokeshi Bento, grâce à une machine qui fait tourner le compartiment et donne un coup de pinceau bien placé.

IMG_7831IMG_7848IMG_7837 IMG_7828

Et oui, une par une, compartiment par compartiment, c’est du travail, mais le travail, nos artisans et nous, on aime ça ! Et quel plaisir de savoir que ces boîtes faites ici se retrouvent dans des sacs à déjeuner de tant de personnes, dans de nombreux pays.

Mais attention, ce n’est pas encore terminé ! Dernière étape avant la livraison chez Bento&co : direction  l’un de nos fabricants fétiches, Hakoya. C’est ici que les éléments de boîtes à bento sont assemblés et mis sous emballage.

IMG_7857 IMG_7859

Beaucoup de petites mains très habiles pour empaqueter, mais aussi vérifier le travail bien fait. Voilà. C’est emballé. Maintenant, il nous reste à faire notre travail : promouvoir ses jolies boîtes dans le monde entier et les exporter. On doit bien cela à toutes ces personnes, non ?!

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Nos produits, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

11 réponses à Comment sont fabriquées vos boîtes à bento

  1. C’est un formidable article ! Vraiment c’est super de voir et d’apprendre comment sont fabriqués les bentos. C’est touchant de voir les petites mains (et les grosses machines aussi) qui font ces si belles boîtes. Merci !

  2. Jocelyne M  |  17 mai 2013 à 18 h 23 min

    C’est un article formidable, c’est super de voir et d’apprendre comment sont fabriqués les bentos
    J’ai pu en acheter sur place, je confirme que ces boîtes sont très jolies et très utiles. Merci.

  3. ca fait bizzare quand meme la personne assise par terre davant la machine a peindre :p

  4. Fantastique ! Merci pour cet article qui montre la minutie et la passion des tous ces artisans ! Très impressionnant de vois toutes les étapes de fabrication pour nos bentos. Cette économie locale et tout ce savoir faire sont vraiment à préserver. Je serai encore plus fière de sortir mes jolies boîtes pour le déjeuner ! 😉
    PS: et le design et le choix des motifs des boîtes ? c’est aussi tout un art, non ? Qui travaille sur la conception en amont ?

  5. merci pour cet article !! c’est génial et ça donne envie de repartir au japon graaave !!!
    merci merci !!!

  6. Super reportage

  7. Nous sommes au Japon, rien de bizarre ici 🙂

  8. Très instructif ce reportage. Et il est intéressant de voir qu’il n’y a pas de production intensif, cela donne envie de soutenir ces petites entreprises.
    Merci et bon courage.

  9. Effectivement c’est instructif et je trouve toujours génial de voir les japonais travailler assis. Pour eux c’est normal mais pour moi ça donne vraiment un côté fait maison.
    Et c’est sympa de pouvoir se représenter le cadre de ces petites entreprises, on voit nos bentos autrement.

    Bonne continuation à tout ce petit monde !

  10. OMG mais il y a des boîtes kokeshis qui ne sont pas sur le site !

  11. Je veux la kokeshi neko, je veux la kokeshi neko!!!!! =^x^=