Aventure culinaire : le petit déjeuner Japonais.

Vous êtes au Japon, c’est le matin et le soleil se lève doucement. Avec un peu de chance, si vous êtes à la camplagne, vous pourrez entendre le « kokekoko » du coq (hé bien oui, pas de « cocorico » ici, au Japon, les coqs parlent Japonais !).

Bien que vous puissiez en trouver, s’il vous plait, oubliez au moins pour un matin, le café, les croissants et le beurre, et laissez vous tenter par un petit déjeuner traditionnel Japonais. Avec un peu de « chance », vous allez devenir accro.

Dans un petit déjeuner Japonais, vous pourrez trouver :

Du riz blanc : matin, midi ou soir, il est très rare de ne pas trouver de riz dans un plat Japonais, ne serait ce qu’en accompagnement. Le riz Japonais est collant, à la limite du gluant, ce qui permet de le saisir facilement, par petits morceaux, avec des baguettes. Le meilleur riz cuit comme il se doit est parfumé et très bon à déguster.

De la soupe miso : le miso est une forme de pate fermentée au gout salé assez prononcé. Une fois diluée dans de l’eau, ce plat ressemble à n’importe quelle soupe. Sa composition peut légèrement varier en fonction des régions et des saisons.

Des légumes divers : concombres, radis blanc, aubergines, ou haricots par exemple sont monnaie courante dans un petit déjeuner Japonais. Par contre ccertains légumes, comme les racines lotus (renkon en japonais), vous seront très certainement étrangers.

 

 

Du poisson : Beaucoup de poissons peuvent faire l’affaire, mais le Shishamo et le Shirasu reviennent souvent. Le Shishamo ressemble un peu à de l’anchois, et le Shirasu est un petit poisson blanc, de 2 cm de long au maximum, cuit, mais qui se mange froid, en salade.

Du natto : il s’agit de haricots de soja fermenté. Il en existe divers variété, mais généralement, son aspect gluant et son odeur fermentée-ammoniaquée peuvent le rendre assez repoussant pour les non-initiés, c’est ici que les mots « aventure culinaire » prennent leurs sens. Pour l’anecdote le Natto est plus apprécié à Tokyo qu’à Kyoto !

En boisson, du thé bien entendu !

Vous en conviendrez, le petit déjeuner Japonais est très différent du petit déjeuner Français. Il va peut être falloir parlementer avec votre estomac avant de commencer, mais rassurez le, ces plats sont très bons et surtout complets. Ils vont vous permettre d’attaquer la journée avec de l’énergie à revendre !

Si vous ne parvenez pas à terminer votre plat, ne jetez rien (on ne jette pas la nourriture au Japon), utilisez simplement ces restes pour préparer votre bento du midi.  N’hésitez pas à consulter notre site Bento&Co pour choisir celui qui vous plaira !

 

 

Ce contenu a été publié dans Guide Kyoto, Recette, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Aventure culinaire : le petit déjeuner Japonais.

  1. je suis ravie d’avoir pû trouver du natto dans une petite épicerie française! hey bien après avoir gouté et avoir passé les apprioris lié à l’odeur, j’adore ça! avec un bol de riz et un jaune d’oeuf c’est très bon.