Statistiques sur la préparation de bento au Japon

La semaine dernière, une enquête très intéressante sur la préparation de bento dans les foyers japonais a été réalisés par un site d’information. Voici la traduction et quelques explications, pour vous.

La préparation de bento journalière par tranches d’âge.

16% des Japonais, préparent un bento tous les jours (5 jours par semaine). La plus grande proportion est chez les 20/30 ans, avec 19%. Cela s’explique du fait que le bento est un excellent moyen de faire des économies chez les étudiants et tous ceux qui débutent une nouvelle vie avec leur premier job.

En revanche, seulement 12% des 60/70 préparent un bento. Enfin, au total, environ 60% des Japonais ne préparent jamais de bento, alors que 40% le font au moins une fois par semaine.

Les préparations préférées des Japonais dans les bento.

Plus de 65% des Japonais, homme et femme confondus aiment avoir un Tamagoyaki (omelette japonaise) dans leur bento. Viennent ensuite les petites saucisses ou du jambon, du poulet frit ou « karaagué ». Les femmes apprécient également beaucoup le Kinpira-Gobo, une salade de racine « gobo », de carottes et assaisonnée avec du dashi.

Le coût moyen d’un bento.

La plupart de ceux qui préparent un bento au Japon estiment que le coût moyen est de 300 yen pour leur repas en boîte (environ 3 euros). Pour 12%, c’est plus cher, jusqu’à 5 euros, mais notons tout de même que 35% estiment à 100 à 200 yen (1 à 2 euros) par bento !

Au Japon, un déjeuner rapide dans un café ou restaurant coûte entre 700 à 1000 yen (7 à 10 euros). Le Bento est donc une excellente solution pour dépenser 2 à 3 fois moins le midi.

Et vous, qu’aimez-vous dans votre bento ? A combien estimez-vous le coût de votre repas ?

Ce contenu a été publié dans Recette, Vue de Kyoto. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Statistiques sur la préparation de bento au Japon

  1. Intéressant, merci 🙂
    Mais pas assez complet :p
    Combien de temps ils mettent en moyenne pour préparer leur bento ? Ils se lèvent plus tôt pour ça ?

    Et les moins de 20 ans, les lycéens… ils ne sont pas prit en compte dans l’enquête ?

  2. Je pense que pour les lycéens, c’est généralement leur mère qui leur prépare, ou ils mangent des pains divers et variés (on ne peut pas vraiment parler de bento)

    Par contre, j’aurai bien aimé savoir combien depourcentage de la population japonaise achète des bento au quotidien. Ou si les bento-danshi sont de plus en plus nombreux. .. Sur mon ancien blog, j’avais fait une semaine de bento à moins de 3 euros. C’était vraiment sympa et on s’aperçoit que l’on mange équilibré et varié pour le prix d’un jambon-beurre.

  3. Il manque effectivement quelques données car l’enquête concernée la population « active », du bureaux, avant tout. Elle était d’ailleurs publiée sur un site plutôt « business ».

    Les bento faits pour les mamans, c’est encore un autre sujet ! Preuve que le monde du bento est assez large au Japon et qu’il y a plusieurs manières de l’aborder.