Séisme et tsunami au Japon

Alors que nous étions en pleine préparation pour mettre en place les nouveaux produits, le grand séisme suivi du tsunami de la région de Sendai a eu lieu. Ici à Kyoto, pas d’inquiétude, la secousse a été très faible et surtout sans risque de tsunami car nous sommes loin de la mer. On pense fort à ceux qui vivent ce terrible événement.

Le drame continue depuis vendredi au nord du Japon. Outre les mauvaises nouvelles concernant la centrale nucléaire, des milliers de personnes n’ont pas encore accès à l’eau, l’électricité ou de la nourriture dans les zones touchées par le Tsunami.  C’est peut-être difficile à comprendre lorsque l’on est loin du Japon, mais les trois quart du pays fonctionnent quasi normalement. Nos fabricants travaillent, nous travaillons, la Poste et FedEx envoient vos colis dans les mêmes délais qu’auparavant.

Passez commande sur Bento&co pour des produits que vous souhaitez. Il ne s’agit pas de faire un don au Japon en étant client chez nous. La vie continue et espérons que la situation devienne plus claire très rapidement. En attendant, nous continuons de travailler pour vous servir et vous présenter des tas de produits que nous aimons, un bout de Japon qui a la chance de ne pas être meurtri par ce drame.

Ce contenu a été publié dans Informations, Vue de Kyoto, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Séisme et tsunami au Japon

  1. Merci pour ce post, Thomas. C’est rassurant de savoir qu’une bonne partie du Japon fonctionne normalement quand on voit les images terrifiantes du nord du pays, et le compte à rebours macabre sur la centrale nucléaire en train de se déliter. Des pensées chaleureuses pour vous, votre famille et votre équipe, qui devez tous avoir des connaissances et des amis au Nord, et vous sentir solidaires de ce qu’il s’y passe. Et merci de nous transmettre votre amour du Japon.

  2. même loin de l’oeil de ce terrible cyclone, ça fait du bien d’avoir de bonnes nouvelles

  3. Contente que ça aille bien pour vous, je me demandais comment ça se passait pour vous du côté de Kyoto!