Le printemps sera bientôt là

Et Bento&co a déjà tout ce qu’il vous faut pour préparer et fêter sa venue. Les températures ayant nettement commencé à s’adoucir ici à Kyoto, quoi de mieux qu’une touche nippone pour célébrer l’équinoxe !

Le Furoshiki Sakura sera ainsi du plus bel effet pour emballer et emporter partout avec vous votre Owan Sakura. Et depuis hier, mais en quantité très limitée, un nouveau tumbler est venu célébrer la hausse des températures sur la boutique.

Au fait, qui saura donner la signification du kanji ci-dessus ?

Ce contenu a été publié dans Nos produits, Vue de Kyoto. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à Le printemps sera bientôt là

  1. C’est le cerisier japonais :]. On retrouve notamment à sa gauche le composant arbre, et à sa droite, le composant femme.

  2. Bien joué nath’s, merci pour l’explication ! Est-ce que vous connaissez aussi sa prononciation ?

  3. Sakura en kun-yomi.
    ou et you en on-yomi.

    (mes excuses pour le double post de tantôt)

  4. Merci pour cette excellente réponse !

    (Pas de souci pour le double post, il n’existe plus.)

  5. Donc, si j’ai bien suivi, le cerisier est en fait l’arbre-femme ?

  6. Je ne saurai pas dire. En général, une partie du kanji permet de donner un sens ou classer le sens du kanji dans un champ lexical donné. L’autre partie donne quelque fois la prononciation ou fait partie du sens ou est plus obscur.
    Le kanji « arbre » 木 est un bon exemple. la majorité des kanji qui ont ce radical à gauche désigne soit un arbre, soit ont un rapport avec le bois.

    ex:
    杉 = le cèdre
    柏 = chêne

    Mais dans la plupart des cas, il est difficile de comprendre pourquoi un tel kanji posséde tel et tel radical. La forme plus ancienne du kanji Sakura est 櫻 : on voit la simplification dans les traits eu haut à droite : 桜.
    Il est composé de l’arbre à gauche :木
    De la femme en bas à droite: 女
    Dans la forme ancienne, on retrouve un élément en deux exemplaires en haut à droite, le coquillage : 貝

    Chose étrange, il existe un kanji où on retrouve nos deux coquillages et la femme dans la même position que dans la forme ancienne du cerisier, qui a le sens de « bébé » et « aiguë en musique ».

    Le rapport avec le cerisier, j’en sais rien. Mon image préférée, c’est un femme sous la pluie des pétales du cerisier 🙂

  7. Merci pour toutes ces explications, c’est réellement très intéressant !

  8. Exact, je viens de prendre ma première leçon 🙂