Setsu-quoi ?

Setsubun (prononcez « setsouboune »). Cette fête japonaise, qui a habituellement lieu le 3 février, célèbre la fin de l’hiver, l’arrivée du printemps et le renouveau qu’il annonce. Cette célébration n’est pas aussi précoce qu’elle en a l’air, puisque les premières fleurs de pruniers commencent à éclore ici dès février, tandis que celles des camélias ont déjà commencé à pointer le bout de leur nez.

A Kyoto, Setsubun est particulièrement fêtée au sanctuaire de Yoshida (à deux pas des locaux de Bento&co), où un immense feu purificateur est organisé. La coutume veut que l’on chasse les démons des maisons à coup de grains de haricot et que l’on consomme d’énormes makizushi, appelés ehomaki pour l’occasion, afin de faire venir à soi la bonne fortune pour l’année à venir. Si vous vous voyez mal jeter des haricots secs depuis le pas de votre porte la semaine prochaine, peut-être pourrez-vous fêter Setsubun à l’aide du Sushi Roller, en réalisant des maki ?

Ce contenu a été publié dans Informations, Vue de Kyoto. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Setsu-quoi ?

  1. Ping : Oni soit qui mal y pense | Bento&Co Blog